Trace News, TV, Radios, VOD, Apps
Culture Opinion

Le petit guide du racisme dans le foot français

foot racisme

Le foot demeure parmi les sports les plus populaires au monde et s’est muté au cours de ces dernières années en véritable “sportertainment”, à grand renfort de contrats publicitaires exorbitants et de transferts mirobolants. Une manne financière suscitant l’intérêt des annonceurs et justifiée par une explosion des droits TV et autres licences d’exploitations.

Instrument politisé par l’establishment et l’intelligentsia à l’aube des années 2000 (suite à la victoire des bleus en 1998), il verra naître la génération Black Blanc Beur, symbole d’une France unie et temporairement réconciliée avec ses enfants issus de l’immigration. À la fois donc vecteur de communion et de cohésion nationale, le foot n’en demeure pas moins clivant à bien des égards, surtout lorsque l’équipe nationale ne récolte pas les résultats escomptés. C’est alors que les plus vils spectres du racisme ordinaire ou de la discrimination refont leur apparition et installent un climat délétère au sein d’une société qui pense pouvoir panser ses maux les plus profonds à coup de passements de jambes et de coups francs dans les arrêts de jeu. Une hérésie dont le foot est le principal catalyseur et à laquelle seuls les apôtres du consensuel mou et de la bien-pensance décérébrée osent encore croire. Car oui, nous vivons bel et bien dans une société raciste qui s’ignore et c’est justement parce que celle-ci s’ignore qu’il est d’autant plus insidieux et pernicieux. Le récent fait d’arme d’Antoine Griezmann est une maladresse raciste qui témoigne d’un manque cruel d’éducation/pédagogie quant aux rapports entre les hommes, l’histoire que nous avons en commun, le prisme à travers lequel nous l’observons ainsi que le poids de certains mots ou pratiques jusqu’aujourd’hui.

Etant amateur de foot et ayant joué dans le district Flandres jusqu’au niveau National, je connais le monde amateur, son folklore parfois douteux ainsi que son humour gras mais que l’on peut néanmoins qualifier de “bienveillant”. En revanche, je ne pardonne pas le monde professionnel qui lui est davantage averti et ne peut se permettre des saillies verbales aussi abjectes que stupides. Afin de remémorer les plus sceptiques et ceux dont la mémoire est aussi sélective qu’un Jean-Michel Aulas en période de mercato, voici un florilège d’incidents racistes dans le football français.

1-Laurent Blanc
Foot racisme

Après le fiasco de Knysna, en novembre 2010 Laurent blanc devient le coach de L’EDF et se rend coupable de propos absolument ahurissants au cours d’un échange surréaliste amorcé Erick mombaerts ancien entraineur des espoirs “Est-ce qu’on s’attelle au problème et on limite l’entrée du nombre de gamins qui peuvent changer de nationalité?” Laurent Blanc, bon élève se lance : “Moi j’y suis tout à fait favorable.(…) On a l’impression qu’on forme vraiment le même prototype de joueurs: grands, costauds, puissants. (…) Qu’est-ce qu’il y a actuellement comme grands, costauds, puissants? Les Blacks. Et c’est comme ça.” Et Blanc de poursuivre avec l’exemple espagnol : “Les Espagnols, ils m’ont dit : Nous, on n’a pas de problème.”

2-Willy Sagnol

Foot racisme

En janvier 2015, l’ancien latéral de l’EDF à l’époque entraineur de Bordeaux s’est pris pour un anthropologue l’espace d’un instant et s’est lancé dans une logorrhée vaseuse: “L’avantage du joueur, je dirai typique africain : il n’est pas cher, généralement prêt au combat, on peut le qualifier de puissant sur un terrain. Mais le foot, ce n’est pas que ça, c’est aussi de la technique, de l’intelligence, de la discipline. Il faut de tout. Il faut des Nordiques aussi. C’est bien les Nordiques, ils ont une bonne mentalité.”  avant de conclure par“(…) Une équipe de foot, c’est un mélange. C’est comme la vie, c’est comme la France. Sur un terrain, on a des défenseurs, des attaquants, des milieux, des grands, des rapides, des petits, des techniques. Voilà.” Quel philosophe!

3-Gerard Houiller

foot racisme

Le manager fut accusé de racisme de la part d’un Nicolas Anelka dont bien qu’on puisse fortement douter de la politesse n’est pas connu pour fomenter des histoires ni calomnier. En effet, les propos reprochés à Houiller proviennent de son livre paru en 2015 et dans lequel il s’étonnait de voir pour la première fois des noirs rougir, se moquant de la filouterie des frère de Nico qui avaient tenté de le faire transférer dans le dos de G.H. L’ancien avant-centre controversé n’en est pas resté là puisqu’il a affirmé que  G.H refusait quasi systématiquement les augmentations demandées par des joueurs noirs et qu’il se serait justifié en disant: “Vous les noirs, quand on vous donne de l’argent vous ne foutez plus rien.”

4-Bastia, Mario Balotelli

À Bastia, l’attaquant de l’OGC nice est la cible de supporters du club corse qui poussent des cris de singes depuis les tribunes

Traduction:«Est-ce normal que les supporters de Bastia fassent des bruits de singe et des «uh uh» pendant toute la rencontre et que personne de la commission de discipline ne dise rien? Est-ce que le racisme est légal en France? Ou alors juste à Bastia? Le football est un sport incroyable, et ces supporters de Bastia le rendent terrible.  [En Français dans le texte:] C’EST UNE VRAIE HONTE».

5-Zlatan Ibahimovic “Pays de merde”

Remonté après une défaite (3-2) du PSG à Bordeaux, l’attaquant du Paris Saint-Germain s’en est pris à l’arbitre, et plus généralement à la France: «Ça fait quinze ans que je joue au foot et je n’ai jamais vu un arbitre aussi nul dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG. Le PSG ne devrait même pas être dans ce pays, nous sommes trop bons pour ce pays» le tout sous les caméras de canal+. Il écopera uniquement de 4 matchs de suspension.

On peut légitimement questionner la non sélection de Karim Benzema en bleu et ce en dépit de résultats sportifs incontestables et d’un soutien indéfectible de son coach en club! Par le biais du magazine Marca, Benzema avait soutenu que Didier Deschamps aurait cédé à une partie raciste de la France. Une sortie faite à un moment inopportun ( quasi veille d’un championnat d’Europe Des Nations) mais qui a le mérite de susciter le débat…


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps