Trace News, TV, Radios, VOD, Apps
Culture TV

Racines : Kunta Kinté de retour dans la série réadaptée

Les remakes de films et de séries télévisées sont si courants dans le paysage médiatique d’aujourd’hui, qu’un effort pour réadapter une série aussi importante que  »Racines » est plus ou moins apparu comme une évidence . Cependant, cette fois ci, les producteurs Will Packer, Marc Toberoff et Mark Wolper  sont plus conscients du pouvoir de l’histoire et ont mis en place une mini série de huit épisodes. Déjà un carton aux Etats-Unis, la série est en diffusion en France depuis le 4 janvier.

La série originale fut un pan de l’histoire de la culture afro. Hormis  son succès outre Atlantique, elle a permis de réouvrir le débat sur le racisme et l’égalité des chances aux Etats-Unis. Ces questions sont toujours d’actualité aujourd’hui. Trayvon Martin, Michael Brown, Eric Garner…ces dernières années ont été marquées par un regain des tensions, consécutifs à la mort de jeunes Noirs, tués par des policiers blancs. Le retour de la série « Roots » prend dès lors tout son sens. Hormis les lois coercitives de l’époque, tous les éléments de la série font échos à la situation actuelle. Ajoutez à cela des discours et textes plus soutenus, des images non censurées sur la violence subie, et une bande son efficace et vous avez tous les éléments pour faire de ce programme un favori pour les nominations aux Golden Globes.

Le remake met en vedette Malachi Kirby dans le rôle de Kunta Kinte, Forest Whitaker dans celui de Fiddler, et est raconté par Laurence Fishburne comme auteur Alex Haley  (pour ceux qui suivent la série en VO). Il bénéficie également d’un casting de soutien impressionnant qui comprend Derek Luke, Mekhi Phifer, Matthew Goode, Jonathan Rhys Meyers, Anna Paquin et bien d’autres. Comme l’original, basé également sur le roman de Alex Haley du même nom, Racines raconte l’histoire de Kunta Kinte, qui a été enlevé de sa  »brousse » à Juffure, en Gambie  pour être vendu en esclavage, et continue de raconter l’histoire de ses descendants plus d’un siècle plus tard.

Un nouveau parti pris sans filtre

Ce premier épisode est plein de surprises. On a l’impression de regarder l’ancienne série en accéléré.

On retrouve Kunta en pleine exploration de sa culture (initiation, partie qui correspondait à sa circoncision dans l’original). La première diffusion de Racines est affligeante dans sa description des conditions subies par Kunta, son oncle, et les autres esclaves à bord du navire qui les emmène en Amérique. Ici, le remake prend le parti de rester sans filtre, dans sa description de la brutalité et de la déshumanisation subies par ceux qui sont vendus comme esclave. Le premier épisode contient un certain nombre de séquences remarquables, en particulier la tentative infructueuse de Kunta et des autres esclaves de renverser leurs ravisseurs (la mutinerie).

Suite à sa première tentative d’évasion de la plantation, le jeune Kunta subira les sévices et châtiments pour le punir et le dissuader, les coups de fouets. Là encore, âmes sensibles vous êtes priés de vous abstenir et ainsi de regarder la gorge nouée un séquence poignante.

Une série nécessaire et efficace

Ces performances impressionnantes visent à faire de cette réédition, bien plus qu’un classique de la télévision. L’effort mis par les écrivains, les acteurs et les cinéastes ont mis à jour une série qui est en fait pour notre génération et celle de nos enfants  un puissant rappel du passé.

Supposée être divertissante et pédagogique pour les téléspectateurs, la série sera diffusée une soirée par semaine. Une façon de nous tenir en haleine, et surtout de nous rappeler que le roman d’Alex Haley n’est qu’en partie véridique.


Betty pour Aleeka Magazine


Dernières news
Ecoute la radio Trace