Trace News, TV, Radios, VOD, Apps
Musique Clips

Fatoumata Diawara dénonce l’esclavage dans son dernier clip

En réaction aux images des “marchés aux esclaves” libyens, la chanteuse malienne Fatoumata Diawara a décidé de protester en musique.

Les images de migrants africains vendus comme esclaves en Libye dévoilées par CNN ont provoqué l’émoi comme la colère aux quatre coins du monde. De nombreuses célébrités telles que Booba, Omar Sy ou encore T.I ont réagi sur les réseaux sociaux. Fatoumata Diawara a elle décidé de se soulever contre ces pratiques à l’aide de la musique. La chanteuse a donc dévoilé le clip incisif de son nouveau titre “Djonya”, qui signifie “esclavage” en bambara.

Dans le clip tourné à Bamako on retrouve la chanteuse aux cotés d’hommes, de femmes mais aussi d’enfants. Enchainée et recouverte de plaies sanglantes, Fatoumata dénonce l’asservissement des migrants africains. Portée par la mélodie l’artiste répète a plusieurs reprises en bambara :”Nous ne sommes pas vos esclaves”.

Clairement investie dans la lutte contre l’esclavage en Afrique, Fatoumata Diawara nous offre avec “Djonya” un véritable appel à l’indignation.

Découvrez le clip ci-dessus !


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps