Trace News, TV, Radios, VOD, Apps
Musique News

Janet Jackson, une icône pop et une influence majeure pour la nouvelle génération

Souvent considérée outre-Atlantique comme la « simple petite soeur de », l’impressionnant héritage musicale de Janet Jackson a souvent été ignoré dans certains pays d’Europe notamment en France. Elle reste pourtant l’une des plus grosses pop stars de l’histoire de la musique moderne. A l’aube de son 51e anniversaire, retour sur l’histoire de sa carrière et quelques éléments, qui en font toujours une influence majeure pour des artistes comme Beyonce, Britney Spears, ou encore Kendrick Lamar.

Janet Jackson commence sa carrière en 1982, et obtient son premier vrai succès en 1986. La benjamine du clan Jackson totalise à ce jour 140 millions de disques vendus, avec dizaines de records, et plus d’une centaine de récompenses, qui lui valent une reconnaissance abyssale chez ses pairs. Si son frère, se conçoit dans une musicalement dans un univers pop, endiablé porté par des clips millimétrés et profondément rassembleurs, Janet, assume une assise plus R&B urbaine, avec des opus aux thématiques bien précises et souvent différentes les unes des autres. Pour se faire, elle travaille notamment aux côtés de Jimmy Jam et Terry Lewis. Les deux producteurs qui lui permettent de trouver son son, quand elle fait une rupture artistique avec le père Jackson en 84. Après 20 ans de succès continu, l’évènement du Superbowl fragilise sa carrière. L’Amérique choquée par l’apparition d’un sein lors d’un des évènements les plus regardés de l’année, s’organise contre la chanteuse. Un boycott est mis en place, l’empêchant ainsi d’être diffusé dans les principales télévisions et radios du pays. Très naturellement, cet embargo fragilise 25 ans d’histoire et malgré d’autres sorties d’albums, et des tournées à guichet fermés, ces succès singles se sont plus épisodiques. Elle garde toutefois une fanbase qui lui permet encore d’avoir des albums certifiés disque d’or ou disque de platine.
Toutefois, si Janet n’a plus la même force commerciale qu’autrefois, l’impact de sa musique, de ses prestations et de ses visuels reste en tout cas bien réel dans l’industrie du disque. 

Si Janet n’a plus la même force commerciale qu’autrefois, l’impact de sa musique, de ses prestations et de ses visuels reste en tout cas bien réel dans l’industrie du disque.

Les « enfants » de Janet : Britney et Ciara

Britney Spears,  qui est une des autres grosses pop stars des 30 dernières années, et qui nait directement de Janet. Grande fan de la chanteuse, Britney hérite de 2 chansons qui lui étaient destinées et que cette dernière refuse. « Slave For You » et « Boys » qui sont des titres fondateurs de l’image « mature » de Spears. A cet effet, elle reprend les mimiques, les tics vocaux, mais aussi toute l’imagerie de Janet dans de nombreux clips vidéos. Certains l’accuseront même d’appropriation culturelle, mais elle n’a jamais caché sa fascination pour Janet.

C’est ainsi qu’elle reprend la chorégraphie du titre « Miss You Much » dans la vidéo de « Stronger ». Celle du clip « Son Of a Gun » dans la vidéo de « OverProtected », Celle du clip de « If » se retrouve dans « Slave For You »,  » Love Will Never Do (without you) », est retrouvé dans  » Don’t Let Me be the Last To Know » et plusieurs autres encore. Pour sa chanson « Everytime », elle insiste pour tourner dans le même hôtel et retrouver les mêmes scènes que celui de la chanson « Everytime » de Janet. Une vraie fan.

Mais, elle n’est pas la seule. Dans le même registre, Ciara rend très souvent des hommages appuyés à Janet, aussi bien au niveau des chorégraphies, que des visuels de ses clips, ou de ses pochettes d’albums.

Son clip « Got Me Good » pour ne citer que lui est clairement inspiré de celui de la chanson  » You Want This » de Janet Jackson, à l’instar du « Case Of The Ex » de Mya.

Aaliyah de son côté n’a jamais nié une admiration qu’on retrouve dans plusieurs videos. Elle explique d’ailleurs que Janet et Sade étaient ses plus grandes influences musicales.

Les performers confirmés

Janet étant une grande performeuse a inspiré beaucoup d’autres générations de performeurs et de performeuses. Chris Brown est l’un d’eux, il sort la chanson « Yeah x3 »,  dont le clip est repris du « Alright » de Janet Jackson. C’est aussi cette même chorégraphie, ainsi que plusieurs visuels de la tournée « Janet » qui l’accompagneront lors du « F.A.M.E TOUR », la même année.

Usher, aussi grand fan de Janet disait en 2004, vouloir aller dans une tournée commune avec Miss Nasty. C’est l’une des ses influences majeures, aussi bien au niveau des productions ( il a travaillé avec Jimmy Jam et Terry Lewis) qu’au niveau des visuels. Lui aussi a utilisé le thème de « Nasty » pour rendre hommage à la chanteuse.

Tout comme Beyonce, qui aussi bien en solo que dans les Destiny’s Child n’a jamais manqué de louer les qualités de performeuses de J.J.

Elle rend d’ailleurs très souvent hommage à Rhythm Nation, en reprenant certains des pas ou des visuels.

Elle dira d’elle  : « J’ai énormement appris en regardant sa carrière.  Elle a apporté les tendances, elle est la tendance, et elle m’a appris qu’il faut se réinventer à chaque album. Elle est toujours elle-même, mais elle a toujours une nouvelle chose, une nouvelle couleur de cheveux, un nouveau look, un nouveau type d’album. C’est Jan… »

Jennifer Lopez est sa danseuse avant d’avoir sa propre carrière, et lui reprend plusieurs pas dans ses fameux « break-videos ».

Bruno Mars : « C‘est la pionnière de l’industrie, nous nous inspirons tous d’elle »

On retrouve encore l’influence de Janet chez des artistes comme Nelly Furtado, Brandy, Alicia Keys, Lady Gaga, TlC, Gwen Stefani, Kelly Rowland, Keri Hilson, Justin Timberlake, Christina Aguilera,Taylor Swift, tant d’autres.. et même son propre frère, qui s’est inspiré de son album « Rhymn Nation » afin de concevoir « History ». Il a d’ailleurs dansé sur cet opus, pour s’entrainer lors de plusieurs de ses tournées.

L’influence dans les samples

Plus récemment, c‘est Kendrick Lamar qui a confessé son amour pour Janet en samplant sa chanson « Anytime, Anyplace » pour son titre « Poetic Justice » ( en référence à son film avec Tupac) avec Drake. Malgré le fait que cette dernière ait refusé d’apparaitre dans la video ( alors qu’il avait fait plusieurs demandes), c’était l’un des plus gros hits de Kendrick, avec une 8e place dans les charts R&B/Hip Hop américain.

A 51 ans, et alors qu’elle se fait rare dans les médias, il est certain que la star de la pop qui engagera une nouvelle tournée « State Of The World Tour » n’a pas encore dit son dernier mot, et compte bien continuer d’enrichir le riche édifice qu’elle a construit au cours des 40 dernières années.


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps