Trace News, TV, Radios, VOD, Apps
People News

5 choses à retenir de l’interview de Kendrick Lamar chez i-D

kendrick-lamar-id-interview-toure

Obama, Trump, son plus grand morceau… Kendrick Lamar s’est confié comme rarement dans un long entretien avec i-D magazine.

Cette année 2017 aura été une année pleine de succès pour Kendrick Lamar. Le MC de 30 ans a sorti son  quatrième album solo DAMN., certifié double disque de platine aux Etats-Unis et certifié or dans plusieurs pays d’Europe dont la France et le Royaume-Uni.

Son album et ses différents singles classés au top des charts, des clips qui éblouissent les spectateurs… Kendrick est un artiste qui a su capter son époque à travers son travail sans avoir eu besoin de faire appel à une énorme machine promo. Alors qu’il prépare actuellement son arrivée en Europe pour une tournée avec James Blake (sold out en quelques heures), le rappeur a accepté de se poser pour une longue interview fleuve avec le magazine i-D conduite par le célèbre journaliste hip hop Touré.

Voici 5 choses à retenir de leur échange :

La présidence de Trump l’a choqué mais aussi inspiré

« Les différences majeures entre Obama et Trump ce sont les notions de morale, de dignité, de principe et de bon sens« , dit Kendrick Lamar qui considère désormais que le changement à la Maison Blanche soit un « mindfuck total ». « Comment tu peux écouter quelqu’un qui ne sait pas comment s’adresser à quelqu’un avec compassion et sensibilité ?« , s’interroge-t-il à propos de Trump.Toutefois pour lui, le fait que Trump soit président a créer une certaine motivation chez lui « Ca a allumé un feu en moi. Un feu qui m’aide à repousser mes limites« .

Il ne boit pas quand il bosse sur sa musique

« Je veux faire de la musique en étant le plus sobre possible, comme ça je sais que c’est moi qui fait la musique et pas l’alcool ! (…) Il y a tellement de vice dans le monde, surtout dans le business du divertissement mais quelle est ta discipline quand les caméras ne tournent plus et quand les lumières sont éteintes ? C’est ce qui m’inspire. Comment restreindre ça.  Ca montre qui tu es vraiment. De pouvoir se contrôler, c’est le pouvoir ultime. »

« Fear » est le plus grand morceaux qu’il a écrit

« C’est totalement honnête.  Le premier couplet c’est tout ce dont j’avais peur quand j’avais 7 ans. Le second quand j’avais 17 et le troisième c’est tout ce dont j’avais peur quand j’avais 27 ans. Ces couplets sont complètement honnêtes. »

Kendrick Lamar utilise son statut de super star pour aider sa communauté

« Tu mets des foyers pour jeunes dans ton quartier et tu donnes du boulot à ceux qui ne peuvent être embauchés nulle part. Il faut créer des opportunités et c’est ce que je fais personnellement. Parce qu’une fois que je mets du pouvoir entre leurs mains, ils peuvent faire de même pour quelqu’un d’autre. (…) Je suis un être humain, je suis une personne, j’ai une famille, j’ai mes propres problèmes personnels. Mais je sais que j’ai quelque chose à apporter au monde. Je crois que c’est une de mes responsabilité, d’apprendre des mes erreur et de diffuser les connaissances et le sagesse que j’ai. Ce n’est pas juste un job ou du divertissement pour moi, c’est ce que j’ai à offrir au monde »

Obama n’était pas seulement son président, c’est devenu un ami

Dans l’interview, Kendrick se souvient d’une de ses rencontres avec le président Obama à la Maison Blanche. « La chose la plus dingue qu’il ait dite c’est : ‘Wow comment on s’est retrouvés tous les deux ici ?‘ Ca m’a marqué (…) C’était un moment surréaliste où deux hommes noirs, connus, se retrouvent là alors qu’ils viennent de milieux où on leur a dit qu’ils ne pourraient jamais fouler le sol de cet endroit »

Pour lire l’interview en intégralité c’est par ici.

 


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps