Trace News, TV, Radios, VOD, Apps
People Features

Qui est Bionic Body, le figurant au physique atypique du clip « La Même » de Maître Gims ?

bionic-body

(c) James Bort - jamesbort.com

Bien connu de la communauté fitness et bodybuilding notamment sur Instagram, Bionic Body fait une apparition remarquée dans le dernier clip de Maître Gims.

Il y a quelques jours, Maître Gims a sorti le clip de« La Même » sa collaboration avec le chanteur de variété française Vianney. Suivant le thème de la différence et de l’acceptation de soi abordé dans les paroles, les deux artistes ont choisi de mettre en scène dans le clip des figurants qui ont choisi de ne pas se laisser enfermer dans des cases. On retrouve ainsi une femme bourgeoise ET tatouée, une actrice porno ET maman (Nikita Belucci), puis une femme médecin ET danseuse de break. Mais surtout un homme bodybuildé amputé des deux jambes ; c’est ce dernier qui a attiré notre attention. Après quelques recherches, on tombe sur la page Instagram d’un certain Bionic Body de son vrai nom Edgard John-Augustin.

D’origine guyanaise, Edgard est une star sur les réseaux sociaux. Dans le milieu du bodybuilding et du handisport, son nom circule beaucoup d’autant plus qu’il est ambassadeur de la marque Ossür, leader sur le marché des membres artificiels. Sur Instagram, il est suivi par plus de 215000 abonnés et poste régulièrement des images de son quotidien. C’est d’ailleurs par ce biais qu’il a été contacté pour apparaître dans le clip de Gims.  « C’était une belle expérience à prendre. De plus, les enfants seront fiers de voir leur père dans un clip de Maître Gims, c’est déjà le cas de mon plus grand. Et même si je ne suis pas tagué sur le clip ça me donne quand même une visibilité qui n’est pas négligeable. Je reçois régulièrement des demandes de la part de rappeurs qui tentent de percer mais je n’accepte jamais. Maître Gims était une exception.« , nous explique-t-il par mail.

« La majorité des amputés cachent leurs prothèses »

Il faut dire que le parcours de ce papa de deux garçons de 8 ans et 9 mois est assez inspirant. Amputé des deux jambes à l’âge de 4 ans après un accident de la route, Edgard a presque toujours vécu avec ce handicap. Etudiant, il développe une passion pour la musculation qui aboutira à une carrière dans le bodybuilding. Pourtant il y a encore quelques années, celui qui exhibe désormais fièrement ses deux prothèses, se cachait. « En France, je pense que la majorité des amputés cachent leurs prothèses sous des vêtements. On voit plus d’amputés aux Etats-Unis et le respect pour eux est grand car ils sont souvent associés aux blessés de guerre. Les réseaux participent à la visibilisation des différents handicaps, même si au quotidien on voit bien que les représentations restent insuffisantes« .

Libéré du regard des autres, Edgard a envie d’inspirer au delà de sa fanbase qui le soutien mais il est conscient qu’il y a du chemin à faire. « Je ne rentre pas forcément dans le conformisme de la société : les non adeptes de mon sport, le bodybuilding, me trouvent grand et « trop » musclé. (…) Mais avec le temps j’ai appris à vivre ma vie et à passer outre la négativité« . Depuis deux ans, le sportif a obtenu sa carte professionnelle décernée par la Pro League. Il prépare actuellement deux compétitions qui auront lieu outre-Atlantique au mois de juin à Dallas et à Toronto. « J’ai commencé mon Instagram pour partager mon quotidien sportif. Je ne pensais pas que cela allait prendre et m’apporter tout ce que je vis aujourd’hui. J’utilise mes réseaux pour partager ma motivation, mon quotidien sportif et familial, et pour faire passer à ceux qui veulent l’entendre le message suivant: personne ne le fera à ta place.  »

Suivre Edgard sur les réseaux :
Instagram | Facebook


(c) James Bort – jamesbort.com


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps