Lifestyle Mode

Maria Borges devient la première africaine à poser en couverture de Elle US

La mannequin d’origine angolaise Maria Borges rayonne en couverture du numéro de mai de l’édition américaine de Elle !

Alors que nous apprenions en début de semaine, la nomination du premier rédacteur en chef noir du magazine Vogue UK, Edward Enninful, une autre grande nouvelle vient de tomber pour les acteurs de la mode issus de la diaspora africaine. En effet, l’édition américaine du magazine Elle USA a révélé que Maria Borges faisait partie des cover stars de leur numéro de mai. La jeune femme de 25 ans originaire d’Angola partagera la une de ce numéro multicovers avec les mannequins Bella Hadid, Candice Huffine, Hailey Baldwin, Jasmine Tookes et Elsa Hosk.

elle-usa-may-2017-covers

Les six mannequins choisis par Elle

Première africaine en une de Elle US en 20 ans

Alors qu’elle a récemment été nommée nouvelle ambassadrice de L’Oréal Paris, Maria Borges s’est empressée de partager sa joie sur son compte Twitter. « Très honorée d’être la première femme africaine du siècle à être en couverture de Elle US. Merci à tous pour votre soutien », a déclaré la jeune femme. En effet, la dernière couverture de Elle US avec une mannequin originaire du continent africain remonte à 1997  avec la Soudanaise Alek Wek.

Sur la photo, Maria rayonne dans une simple débardeur blanc. Elle porte sa jolie TWA (toute petite afro), une paire de boucles d’oreilles dorée et un accessoire qui risque d’inspirer pas mal cet été : un collier façon ficelle. A l’intérieur du magazine, la jeune femme s’exprime sur le pouvoir de la représentation et affirme : « Le monde de la mode est fait pour tout le monde, qu’importe sa couleur ou sa race. En grandissait, je ne voyais jamais personne qui me ressemblait et à présent d’autres filles peuvent voir quelqu’un comme elle. C’est une question d’inspiration« .

La suite de son interview sera à retrouver en kiosque dès le 18 avril prochain !