Trace News, TV, Radios, VOD, Apps
Videos Exclusif

Abd Al Malik : « On est dans une continuité de l’esclavagisme »

12 years a Slave, Roots ou dans un tout autre registre Django…les films et séries mettant en scène les inégalités raciales du 19ème siècle aux Etats-Unis sont de plus en plus présents sur le grand écran. Avec la sortie de Birth of a Nation, le réalisateur Nate Parker, met de nouveau en exergue l’une des pages les plus sombres de l’histoire américaine. Abd Al Malik incarnera la voix française du personnage principal de ce film qu’il considère comme « un médicament » pour les téléspectateurs.

C’est dans les locaux de Fox en plein cœur de Paris que nous sommes allés à la rencontre du rappeur/slameur français. C’est avec son flegme habituel qu’Abd Al Malik nous accueille, sourire accroché aux lèvres et style qui ne laisse en rien transparaître ses 41 ans d’âge. Le Franco-congolais revient sur les prémices du processus de création de ce film, sa rencontre et l’échange fructueux avec le réalisateur Nate Parker mais aussi et toujours sur sa foi inébranlable en la culture du vivre ensemble.

Effectivement 10 ans après sa tribune dans l’émission « On est pas couché » de Laurent Ruquier, Abd Al Malik n’a pas changé son fusil d’épaule, le discours reste le même, faisant fi d’une adversité exacerbée par la montée de l’extrémisme.

« On est dans une continuité de l’esclavagisme »

Ce film d’une justesse implacable, tiré d’une histoire vraie, est un exemple de l’ensemble des reliques sacralisés par une partie de cette Amérique puritaine. Et le parallèle avec l’ensemble des faits divers ayant émaillé ces derniers mois, et mettant en scène des jeunes Noirs tombant sous les balles de policiers blancs, fait écho à l’oppression antebellum (guerre de sécession), dans laquelle nous plonge le réalisateur Nate Parker.

La femme de l’acteur principal pleine de désarroi lance à un moment du film: « Des gens se font tuer de partout par ce qu’ils sont noirs » dur de croire que deux siècles plus tard la réalité reste aussi têtue…


Dernières news
Ecoute la radio Trace