Culture Films

6 biopics hip hop qui arrivent peut-être sur nos écrans

rap-hip-hop-films-biopics

Le succès de Straight Outta Compton, le biopic sur N.W.A a donné des idées à pas mal de rappeurs. Devenu le biopic musical le plus rentable de l’histoire du cinéma américain, le film produit par Ice Cube et Dr Dre a fait un carton commercial tout en séduisant la critique. Un business juteux pourrait-il se cacher derrière ça ? C’est peut-être ce que pense Raekwon, DJ Premier, Big Boi ou encore Daz Dillinger tous décidés, eux aussi, à raconter l’histoire de leurs groupes de rap dans des biopics.

 

1. THA DOGG POUND

Déjà marketé comme un Straight Outta Compton 2, le film sur Tha Dogg Pound pourrait en effet être une suite au film à succès. Intitulé Dogg Pound 4 Life, le projet produit par Daz Dillinger devrait raconter l’histoire du label Death Row créé par Dr Dre et Suge Knight et l’émergence des figures du label : Daz Dillinger, Kurupt, Tupac, Snoop Dogg entre autres. Début septembre, une photo du casting a été dévoilée et le film semblait déjà être en tournage. Seulement voilà, Daz Dillinger, seul aux commandes du film, a peut-être vu un peu grand.

Sur son Instagram il a posté quelques extraits de scènes qu’il a déjà tourné et franchement on est loin de Straight Outta Compton…

#DPG4LIFEMOVIE

A video posted by DAZ DILLINGER (@dazdillinger) on

 

2.  TUPAC

tupac

Le biopic sur Tupac est en préparation depuis 2011 ! Après moult soucis concernant la production, la réalisation et même le casting du film, on dirait bien que ce biopic tant attendu va enfin voir le jour. Malheureusement ça sera sans le grand John Singleton, réalisateur réputé et ami de Tupac de son vivant, remplacé en avril dernier par le moins connu Carl Franklin. Les producteurs du film très enthousiastes espèrent démarrer le tournage en décembre prochain, bien qu’il n’aient commencé le casting que très récemment. Le film devrait sortir en 2016, l’année des vingt ans de la mort du rappeur. Le timing est parfait.

 

3. WU TANG CLAN

wu-tang-clan_m_jpg_627x325_crop_upscale_q85

S’il y a une histoire du hip hop qui mérite d’être racontée c’est bien celle du légendaire collectif new-yorkais. Composé au total de neuf membres originaux et de nombreux groupes périphériques, le Wu Tang Clan compte dans ses rangs Raekwon, RZA, Method Man, Ghostface Killah et feu Ol’ Dirty Bastard pour ne citer qu’eux. Un biopic sur ODB et sa mort tragique devait d’ailleurs voir le jour avec Michael K. Williams dans le rôle principal mais le projet a malheureusement été abandonné. Cela dit au début du mois, Raekwon a déclaré ouvertement qu’il serait partant pour un biopic sur son groupe réalisé par RZA, cinéaste à ses heures perdues… À suivre.

 

4. OUTKAST

OUTKAST-HHGA

Outkast compte certainement parmi les groupes de rap les plus excentriques de la galaxie hip hop. Big Boi et Andre 3000, qui n’ont jamais annoncé officiellement leur séparation, n’ont pourtant pas travaillé ensemble depuis la sortie de leur album “en commun” Speakerboxx/The Love Below. Vendu comme un album d’Outkast, le disque était en réalité deux albums solos bien distincts, dans lesquels les deux rappeurs exploraient chacun de leur côté leur véritable nature.

Andre 3000 excentrique à souhait côtoyait le funk, la soul, le rock tandis que Big Boi marchait dans la pure tradition du hip hop sudiste, fantaisiste mais pas trop. Si Big Boi est resté dans le paysage musical sortant albums et projets en tout genre, Andre se fait désormais très discret acceptant des featurings ici et là… Récemment, il  joué le rôle de Jimi Hendrix dans un film consacré à la légende du rock et il semble de plus un plus intéressé par le cinéma. Lors d’une conférence de presse, il y a quelques semaines, Big Boi a déclaré que l’idée d’un biopic était un projet sur lequel lui et Andre 3000 ont déjà commencé à plancher.

 

5. GANG STARR

gang-starr-2015

Si DJ Premier est connu pour avoir composé des classiques du hip hop, le producteur légendaire faisait également partie d’un duo tout aussi réputé : Gang Starr, avec le rappeur Guru. Le duo a été actif jusqu’en 2006 travaillant au total sur six albums studio. En 2010, Guru meurt d’une crise cardiaque et un “scandale” éclate autour de son amitié avec DJ Premier. En effet, Guru aurait écrit une lettre avant de mourir dans laquelle il demande expressément à ce que DJ Premier ne soit  rattaché à aucune forme d’hommage, projet, ou événement posthume le concernant. Jusqu’à aujourd’hui des doutes subsistent quant à l’authenticité de cette lettre.

Toutefois, dans une interview donnée à Rolling Stone au mois d’août dernier, DJ Premier a révélé qu’il travaillait sur un scénario autour de l’histoire de Gang Starr avec la soeur de Guru. “Je veux que ça soit le plus authentique possible, je veux parler de tout ce qui nous est arrivé sans exception”, a-t-il déclaré.

 

6. MASTER P

masterp-ice-cream

Master P est un loup solitaire et c’est toujours comme ça qu’il a conduit ses affaires. Créateur du label indépendant No Limit, le rappeur et businessman a connu le succès dans les années 90, sortant des albums presqu’une fois par an donc quatre ont été certifiés disque de platine et disque d’or. Figure du rap sudiste, Master P a annoncé qu’il sortirait un biopic sur sa vie et la création de son label emblématique en 2016. Réalisé et produit via sa propre société de production de films, le biopic est intitulé ” The Ice Cream Man : King of The South “. Le businessman est actuellement en tournée à travers les États-Unis, à la recherche des talents qui feront partie du casting. Bonne chance à lui !

 

 

 


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps