Lifestyle News

Smoochr : l’application de dating afro fait polémique

Choisir sa future conquête en fonction de la texture de ses cheveux ou du degré de mélanine de sa peau, c’est maintenant possible avec Smoochr et le public n’est vraiment pas fan !

Sur Internet, il existe de plus en plus de sites de rencontre et d’applications de dating qui s’adaptent au goût de tous. Vous aimez les partenaires bien en chair ? Vous cherchez un fermier ? Ou alors un homme plus âgé ? Il y a forcément une application qui vous fera plaisir !

Aux Etats-Unis, une toute nouvelle application conçue spécialement pour la communauté noire a récemment fait le buzz. Il s’agit de Smoochr et on comprend vite pourquoi. En effet, si sur Tinder ou autre application plus classique, vous pouvez choisir de matcher avec une personne en fonction de son âge, de sa localisation ou de sa photo de profil, Smoochr va plus loin dans le choix des critères physiques.

L’application permet entre autres de choisir la texture des cheveux de votre future partenaire ou encore de faire dans le colorisme en mettant une option sur son teint, du plus clair ou plus foncé. “Amande”, “Chocolat”, “Caramel”, comme l’ont noté plusieurs internautes, on se croirait chez Starbucks.

smoocher-skin

 

Des préférences pleines de préjugées racistes

Plus loin, on retrouve une catégorie spécialement dédiée au type de lèvres. Oui vous avez bien lu. Et en option, on trouve “soup coolers”, une expression péjorative pour désigner des grosses lèvres.

smoocher-lips

Concernant les cheveux, ça va de “Tissage” à “Cheveux Naturels” mais pas de case disponible pour les cheveux défrisés…

smoocher-hair

Il ne manquerait plus qu’une catégorie pour déterminer l’épaisseur du nez ou encore le degré de la cambrure.

Le créateur du site, d’origine afro-américaine, a apparemment une vision biaisée et stéréotypée de la communauté noire ancrée dans des facteurs racistes et péjoratifs.

Pour le site Blavity, si le fondateur de l’application avait été une personne non-noire, le public n’aurait pas hésité à parler de racisme et se serait mobilisée pour faire sauter ou modifier l’app. Sur Twitter, une développeuse noire du nom de Elen Awalom a lancé le hashtag #ShutDownSmoochr et les réactions ne se sont pas fait attendre, regardez :

“Smoochr est le résultat de ce qui arrive quand le capitalisme et le racisme intériorisé se rencontrent”

“Non seulement  Smoochr encourage la discrimination entre les Noirs mais est aussi homophobe”

https://twitter.com/elenawalom/status/757380047825145856

“Jesus n’a pas donné la technologie aux Noirs pour qu’on fasse ça”

“On a tous des préférences mais si tes préférences font référence aux lois de Jim Crow, à la mentalité d’exclave et de nègre de maison, tu devrais garder tes préférences pour toi”


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps