Musique Features

5 dates-clés qui ont fait de The Weeknd un ‘Starboy’

Du mystérieux gamin qui chante la drogue et le mal-être à figure incontournable de la pop music mondiale, retour sur 5 dates qui ont fait de The Weeknd un ‘Starboy’. 

Abel Tesfaye, alias The Weeknd, s’apprête à sortir Starboy, son troisième album, vendredi prochain. Même sans le savoir, vous avez forcément entendu le single du même nom, en featuring avec Daft Punk,  en faisant  vos courses ou en allumant la radio.

Pourtant, il n’y a pas si longtemps que ça, The Weeknd n’était encore qu’un mystérieux chanteur qui balançait des mixtapes gratuites pleines de morceaux hardcores et dépressifs. En 5 ans, le Canadien est passé de chantre du R&B alternatif à pop star internationale. Quelles ont été les étapes de ce parcours hors-du-commun? Nous avons sélectionné 5 moments qui permettent de mieux comprendre la trajectoire du ‘Starboy’.

1 – Mars 2011 : Drake relaie les premiers morceaux de The Weeknd

theweeknddrake

Comme pour une grande partie des tendances qui traversent la pop music depuis le début de la décennie, Drake a joué un rôle important dans l’exposition d’Abel Tesfaye à ses débuts. En 2011, après avoir posté ses trois premières chansons sur son blog, la star de Cash Money Records tweete un mystérieux lien de téléchargement.

En cliquant sur ce lien, les internautes découvrent House Of Balloons, première mixtape d’un artiste encore inconnu : The Weeknd.

House Of Balloons pose toutes les bases de l’esthétique The Weeknd : productions lentes et électroniques, voix larmoyante et lyrics très crues. Si la plupart de ses premiers clips ne sont aujourd’hui plus en ligne, son univers visuel frappait aussi grâce à un parti-pris fort : le chanteur n’y apparaissait que très rarement, préférant proposer de véritables court-métrages où des jeunes femmes étaient aux prises avec la drogue et la vie nocturne.

2 – Avril 2012 : The Weeknd au festival Coachella

The Weeknd au festival Coachella en 2012.

The Weeknd au festival Coachella en 2012.

Presque un an après, Abel Tesfaye est passé de l’ombre à la lumière. En avril 2012, il entame une tournée à travers tous les Etats-Unis et le Canada. Et sa première date est hautement symbolique : il monte sur la scène du festival Coachella en Californie, le plus grand et le plus célèbre des rassemblements musicaux américains.

Depuis House Of Balloons, sa notoriété n’a cessé de croître. La vague The Weeknd ravage tout sur son passage et donne naissance à un nouveau genre musical dans lequel viendront s’engouffrer des dizaines de kids dans les années à venir (Bryson Tiller, Tory Lanez, PARTYNEXTDOOR…) :  le R&B alternatif ou alt-R&B.

3 – Décembre 2014 : The Weeknd sur la bande originale du film Fifty Shades Of Grey

the-weeknd-x-50-shades

Visuel du single “Earned it”, extrait de la bande originale du film “50 Shades Of Grey”

50 Shades Of Grey est ce roman érotique qui a défrayé la chronique en 2012. Ecoulé à plus de 40 millions d’exemplaires à travers le monde, le livre aura bien entendu droit à son adaptation au cinéma. Et c’est The Weeknd qui signe la chanson-thème du film avec “Earned It”. Le titre lui permet d’atteindre pour la première fois le top 3 du Billboard US.

Si le morceau tranche clairement avec le reste de son répertoire, il comporte bel et bien sa signature vocale et le fait quitter son rôle de chouchou de la sphère indie pour aller toucher une audience bien plus large.

4 – Juin 2015 : The Weeknd atteint la 1ère place du Billboard US avec “Can’t Feel My Face”

The Weeknd finalise sa mue en pop star avec le morceau “Can’t Feel My Face”. Pour l’occasion, il s’associe avec le hitmaker suédois Max Martin  (producteur derrière le tube “...Baby One More Time” de Britney Spears notamment). La chanson est la plus funky et la plus enjouée proposée par The Weeknd à ce jour. Ses vocalises et ses pas de danses dans le clip rappellent d’ailleurs Mickael Jackson, son modèle absolu.

Ce single, couplé à l’autre tube “The Hills“, permet à l’album Beauty Behind The Madness d’atteindre la première place des ventes aux Etats-Unis, au Canada et en Angleterre notamment.

5 – Septembre 2016 : The Weeknd dévoile “Starboy”, collaboration avec les Daft Punk

Fin septembre, The Weeknd dévoile le clip de “Starboy”, annonciateur de son prochain album. Le morceau est co-produit par les Daft Punk, ce qui prouve encore que The Weeknd ne joue plus dans la même catégorie depuis son dernier album. En effet, les collaborations du duo français avec d’autres artistes peuvent se compter sur les doigts d’une main.

Dans le clip, il se met en scène entrain de tuer son ancienne version à dreads. Cette métaphore de la mue était également présente dans les clips qui ont précédé Beauty Behind The Madness. Comme si, à chaque étape de sa carrière, il devait éradiquer tout ce qu’il était avant pour atteindre l’étage supérieure.

“I’m a mutha****in starboy!”, clame-t-il d’ailleurs en guise de slogan tout au long du morceau. Rendez-vous le 25 novembre prochain, pour voir si ce nouvel opus lui permet définitivement d’atteindre son but avoué : rejoindre Prince et Mickael Jackson au firmament des étoiles éternelles.

 


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps