Musique Features

Avec Process, le mystérieux Sampha est enfin prêt pour la gloire

Drake, Solange ou encore Kanye West comptent parmi les nombreux artistes qui ont fait appel aux talents de ce jeune britannique. Son nom ? Sampha. Après plusieurs années tapis dans lombre des plus grands, ce ténor à la voix de velours sort Process, son premier album studio. TRACE a voulu en savoir plus sur ce mystérieux chanteur qui connaît jusqu’à présent un succès encore confidentiel. 

Sa voix hante le monde de la musique depuis le début des années 2010 mais quand on lui demande de se présenter, Sampha reste bref. Alors qu’il pourrait énumérer la longue liste de ses collaborateurs, le chanteur, qu’on sent dès notre premier contact, très réservé, se contente d’une simple introduction. “Je mappelle Sampha. Cest mon vrai nom et aussi mon nom dartiste. Je suis un musicien, producteur, auteur-compositeur-interprète du Sud de Londres. Et je vais sortir un album.”, dit-il en souriant.

Trop naïf pour l’industrie de la musique

Ca, c’est la version courte. Ce que Sampha ne précise pas c’est qu’il a pris son temps avant d’en arriver là. Agé de 28 ans aujourd’hui, le chanteur réputé pour être extrêmement discret s’est d’abord fait connaître du grand public en collaborant avec le producteur britannique SBTRKT sur son premier album éponyme. Les plus aguerris se souviendront du tube “Wildfire” avec Little Dragon mais aussi de “Hold On“, single sur laquelle la voix de tête de Sampha éblouissait. A l’époque, ce grand timide se cachait derrière un masque…

SBTRKT & Sampha

“Dans ma tête, je ne me disais pas vraiment que jallais devenir Sampha lartiste et que jallais sortir un album. Jaimais juste partir en tournée. Jai toujours voulu faire de la musique mais ça ne faisait pas vraiment partie de mes plans. Tous ces gens qui voulaient collaborer avec moi, ça mest vraiment tombé dessus”, concède le jeune homme. “Ca aurait été logique que je cherche à utiliser cette renommée et que je fasse des calculs pour sortir mon album au moment opportun. Mais je n’étais pas prêt mentalement et je ne me sentais pas assez stable au niveau émotionnelJe me trouvais encore trop naïf pour lindustrie de la musique pour avoir envie de sortir un album.”

L’effet domino

Alors qu’au Royaume-Uni et en Europe, sa voix aussi chaleureuse que celle de Donny Hathaway séduit de plus en plus, Sampha collabore avec ses pairs, de FKA Twigs à Jessie Ware qui commencent à se faire un nom au-delà des frontières britanniques. Lui reste en retrait et sort à l’été 2013 un EP brillant intitulé Dual sur lequel se trouve le fameux “Too Much”. La ballade touche profondément Drake qui l’invite à co-produire et à poser sa voix sur deux morceaux de l’album Nothing Was The Same qui sortira la même année : “The Motion” et “Too Much”.

Drake & Sampha

Drake, Beyoncé, Frank Ocean, Kanye West et plus récemment Solange : les poids lourds de l’industrie se l’arrachent ! Et quand il s’agit de trouver une explication à tout cet engouement, Sampha préfère rester humble. “Je crois que cest juste un effet domino. Je pense vraiment que cest ce qui sest passé. Je ne sais jamais comment les gens ont entendu parler de moi. Je ne leur pose jamais la question du genre ‘Hey en fait pourquoi je suis là ?‘”

Un artiste autodidacte et rêveur

Repéré et signé sur le label indé Young Turks, Sampha était prédestiné à faire carrière dans la musique. Autodidacte, ce benjamin d’une famille de cinq garçons a été inspiré par tout ce qu’on jouait chez lui. Du Stevie Wonder, du grime, du Notorious BIG ou encore de la musique de Sierra Leone, son pays d’origine. “Je crois que javais environ 3 ans quand jai commencé à jouer du piano. Mon père avait racheté le piano des voisins. Ensuite jai commencé à produire quand javais 11/12 ans dans la chambre de mon frère. Mais la musique que je fais est vraiment un mélange de différents genres musicaux. Je crois que ça vient du coeur. Cest une musique sincère.

L’authenticité comme ligne de conduite

Sincère, profonde et apaisante, la musique de Sampha oscille entre soul et électro. S’il côtoie la crème de la crème, le chanteur n’a fait appel à aucun gros noms sur son album. Gardant ainsi, l’authenticité et la fraîcheur d’un travail quasi-artisanal. “Je ne me suis pas dit ‘Tiens il manque quelque chose à ce morceau ? Un autre chanteur’ . Au delà des mots, j’ai plus pensé en termes de textures, de rythmes, de sons que je voulais.

Pour Sampha, les émotions sont importantes. Même s’il a longtemps cherché à les cacher. Celui qui a perdu son père quand il était encore enfant, a dû récemment faire face au décès de sa mère, malade d’un cancer. Le morceau “(No One Knows Me) Like The Piano” lui est d’ailleurs dédié. C’est dans le deuil qu’il a terminé son album, recherchant à travers les notes et les mots du réconfort et un moyen d’accepter et d’assimiler. En anglais, on emploie le terme “Process”, le titre de son album.

“Mon album était un moyen de comprendre mes émotions”

“J’étais obsédé par ce mot “process” à tel point que je me suis dit que j’allais l’utiliser pour le titre de mon album.  Je me suis juste rendu compte à quel point il est important de dire les choses, de s’exprimer”, déclare aujourd’hui l’artiste. “Mon album était un moyen pour moi de comprendre mes émotions. J’ai l’impression qu’au quotidien les gens peuvent devenir insensible ou plutôt j’ai l’impression de ne rien ressentir… J’intériorise beaucoup. Je suis insensible jusqu’à ce que tout d’un coup quelque chose d’incroyable m’arrive, et là c’est comme un feu d’artifice !”. Un aspect de sa personnalité qu’il retranscrit parfaitement dans ces morceaux intimes qui commencent en piano-voix pour se terminer en apothéose où les choeurs sont tout simplement divins.

Dans tout ce chaos émotionnel, Sampha arrive à être une voix pour lui et pour les autres. Une empathie qui a autant charmé les superstars de son époque que ses fans qui le suivent depuis ses débuts. Sur son single “Blood On Me”, le jeune homme raconte comment il a parfois eu envie de fuir les opportunités plutôt que de les saisir. Aujourd’hui, c’est avec sérénité qu’il accepte son destin. Un parfait exemple de ces nouveaux artistes qui refusent tout compromis mais qui arrivent tout de même à prendre le chemin vers la gloire. On espère qu’il en guidera encore beaucoup d’autres.

 ON AIR 

Retrouvez Sampha dans Guest Star mercredi 8 février à 21h sur 📺TRACE Urban.
Plus d’infos ici.


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps