Musique Features

“Bad and Boujee” : comment Internet a fait d’un énième titre de Migos, un hit

TRACE-migos-bad-and-boujee

Sorti en octobre dernier, le morceau “Bad and Boujee” de Migos était destiné à avoir un succès assez confidentiel mais Internet en a décidé autrement…

Depuis “Versace” en 2013 et la sortie de leur mixtape Y.R.N, le groupe Migos n’a cessé de pondre des titres formatés pour les clubs. “Hannah Montana“, “Pipe It Up“, “Look At My Dab” : des morceaux qui appellent au turn up le plus décomplexé qu’il soit.

Le 3 janvier dernier, “Bad and Boujee” atteignait la deuxième place du top Billboard Hot 100, la position la plus haute jamais occupée par le groupe. Une ascension fulgurante qui trouve une explication… dans les mèmes.

bad-boujee-quavo

Un extrait du clip “Bad and Boujee”

“Rain Drop, Drop Top”

Selon le site The Fader, c’est un premier mème mis en ligne par le twittos Zack Fox qui serait à l’origine du début de hype du morceau. “Quand tu es sur le point de quitter la boîte et que tu entends Offset dire “You Know”...” légendait le comédien en référence à l’intro du morceau.

Mais avant ça en septembre déjà, un autre utilisateur associait le fameux morceau à un extrait du dessin animé Sid The Science Kid pour un résultat des plus réussis.

Dans la foulée, la rime “Raindrop, drop top” du rappeur Offset a fait l’objet d’un mème sur Twitter qui consistait à créer une suite alternative à la célèbre première phrase d’introduction.

L’effet “Black Beatles”

Entré à la 76e place du Billboard Hot 100 lors de sa sortie, en quelques semaines, le morceau d’Offset, Takeoff et Quavo produit par Metro Boomin’ aura pu compter sur un succès viral pour devenir un véritable hit. Un processus qui n’est pas sans rappeler le triomphant “Black Beatles” de Rae Sremmurd propulsé au sommet des charts grâce au Mannequin Challenge en novembre dernier.

La vidéo du clip de Migos cumule aujourd’hui près de 94 millions de vues sur YouTube et a été écouté en streaming plus de 32 millions de fois.

Un nouveau type de marketing

S’il fallait encore des preuves que l’approche traditionnelle qui consiste à matraquer l’arrivée d’un nouveau produit/morceau à coup de teasing, de clips et d’annonces sur les réseaux peut s’avérer vaine, le cas Migos apporte quelques lumières. Dans un monde où les auditeurs sont inondés au quotidien de musique fraîche, laisser le temps à un morceau de trouver son public est une belle leçon sur le business de la musique et ses nouveaux codes.

En attendant, le groupe d’Atlanta ne pouvait pas rêver meilleur timing. Ce gros buzz arrive seulement quelques semaines avant la sortie de leur nouvel album Culture, dispo le 27 janvier prochain.

UPDATE : Ce lundi, “Bad and Boujee” a détrôné “Black Beatles” du top Billboard 100 et devient officiellement la chanson numéro un aux Etats-Unis. (Source : Billboard.com)


L’ascension du morceau “Bad and Boujee” en 5 moments clefs :

+ Début septembre 2016 : création du mème Sid the Science Kid x Migos

+ Octobre 2016 : sortie du clip “Bad and Boujee”

+ 21 décembre 2016 : une vidéo d’une performance électrisante de Migos interprétant “Bad and Boujee” au Nigéria fait le tour du web

+ 31 décembre 2016 : on comprend que le niveau d’obsession maximal autour de la chanson est atteint grâce à cette vidéo :

+ 8 janvier 2017 : Donald Glover cite Migos lors de son discours de remerciement aux Golden Globes et fait découvrir au quidam la grandeur du morceau “Bad and Boujee”. Le nombre d’écoutes en streaming sur Spotify a augmenté de 243% suite à ce petit clin d’oeil.


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps