Trace News, TV, Radios, VOD, Apps

Les clips les plus hot diffusés dans Adult Only

“Adult Only” reste l’émission de référence pour les clips les plus hot. Depuis des années vous êtes nombreux à vous brancher sur TRACE à des heures tardives pour regarder les clips les plus chauds des rappeurs et des chanteurs de R&B. Il faut dire que très tôt les morceaux des rappeurs ont été très crus et les vidéos qui allaient avec ont dû suivre.

On peut penser notamment au groupe de Miami 2 Live Crew, remis au goût du jour dans “Pop That” de French Montana, ou on peut aussi se souvenir des clips très suggestifs des rappeurs de la Westcoast avec notamment “Sweet Black Pussy” de DJ Quik qui en a traumatisé plus d’un avec ce plan entre les cuisses d’une strip-teaseuse.

D’autres ont repris le flambeau depuis et passent depuis des années dans “Adult Only”. Voici les clips les plus marquants de ces dernières années.

R. Kelly – Fiesta

R. Kelly a toujours eu cette faculté de pouvoir passer des plus belles chansons d’amour aux morceaux les plus crus possibles. Bien avant “Cookie”, “Fiesta” avait mis le niveau assez haut en terme de vidéo hot.

Robin Thicke – Blurred Lines

Tout gentleman qu’il est Robin Thicke n’avait pas oublié son côté coquin pour “Blurred Lines”. Aux côtés d’un Pharrell et de son image d’amoureux des femmes, on les voit courir avec des mannequins nues dans la version non censurée de son single.

Joe Houston – Te Cracher dans la Bouche

Comme son nom de scène l’indique Joe Houston était signé sur le label de Matt Houston. Sa version française de “Get It Shawty” de Lloyd, n’a pas vraiment besoin d’explication de texte.

Matt Houston – Cunni Anthem

À l’image de Joe Houston, Matt n’avait pas sa langue dans sa poche. La dernière minute de ce clip le prouve bien.

Nelly – Tip Drill

Nelly n’a pas toujours fait l’amoureux parfait sous la fenêtre de Kelly Rowland. Dans “Tip Drill” c’est une orgie de fesses qui se secouent et de billets qui volent.

RDX – Bend Over

Un clip qui met en lumière cette fameuse danse du daggering qui mime l’acte sexuel de manière assez “sportive”… On vous laisse voir par vous-même.

Tyga – Rack City

La première version du clip de “Rack City” est peut-être ce qui a fait le succès du single de Tyga. Il avait même produit un film porno qui reprenait le titre de son hit.

Tyga – Make It Nasty

Dans “Make It Nasty”, Tyga reste fidèle au porno en organisant une petite soirée chez lui avec quelques actrices…

N*E*R*D – Lap Dance

Pharrell n’a pas toujours été ce gentleman qui chante la beauté des femmes. Pour le premier single de N*E*R*D, une version non-censurée dans lequel on le voyait entourée de femmes prêtes à s’arracher ses vêtements avaient fait la réputation trash de son groupe.

Ghettoven – Overdose

Pour “Overdose”, Ghettoven avait vu les choses avec beaucoup plus de sensualité et de suggestion.

 

 


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps