8 joueurs de basket qui ont tenté une carrière dans le rap

Le basketball est un des sports les plus populaires au monde, notamment aux États-Unis. Michael Jordan, Kobe Bryant, Shaquille O’Neal, LeBron James, tous ces grands noms sont d’ailleurs régulièrement cités dans les chansons des rappeurs. Mais que se passe-t-il lorsqu’un joueur de basket décide de se lancer dans le rap ?

Avec la nouvelle saison de NBA qui démarre aujourd’hui, nous avons décidé de vous concoté un petit best of  comprenant 8 joueurs de basket qui ont tenté de se reconvertir dans le rap, pour le meilleur et pour le pire…

Tony Parker

Il est la star de l’équipe de France de basket et le meneur incontournable des Spurs de San Antonio, mais il faut l’admettre Tony Parker n’est pas aussi talentueux en ce qui concerne le rap. En 2007, il sort un album éponyme, qui sera malheureusement un échec. Le numéro 9 des Spurs peut tout de même se vanter d’avoir fait un featuring avec Booba et Fabolous.

Allen Iverson

Personnage atypique de la NBA, Iverson a su imposer ses tatouages, son attitude et sa loi sur les terrains de la NBA. Joueur exceptionnel et passionné de rap, le mythique numéro 3 des 76ers de Philadelphie a également voulu se lancer dans la musique, cependant aucun projet n’a vu le jour.

Chris Webber

Chris Webber aussi connu sous le nom de C-Webb a lui aussi tenté de se reconvertir dans le rap. Fort d’un featuring avec le rappeur Kurupt qui a connu un certain succès, Chris Webber n’a cependant pas sorti son album « 2 Much Drama ». Dommage.

Iman Shumpert

Blessé le premier jour des Playoffs en 2011, Iman Shumpert n’a pas arrêté de travailler pour autant.En effet, il s’est improvisé rappeur et a profité de son temps libre pour sortir une mixtape intitulée Th3 #Post90s. Force est d’admettre que le joueur des Cavaliers de Cleveland se débrouille plutôt bien.

Kevin Durant 

Voulez-vous comparer du bon rap et du mauvais rap ? Il vous suffit d’écouter “Gotta Have It” de Kanye West et Jay Z. Ensuite, écoutez le morceau ci-dessus.

Le beat est exactement le même, excepté que le premier est interprété par des rappeurs professionnels payés des millions pour faire ce qu’ils savent faire et que le deuxième est interprété par un joueur de basket qui pourrait occuper son temps libre d’une meilleure manière. On ne jette pas la pierre sur le grand KD, loin de là, il a quand même l’air d’un gars bien, mais son flow est mauvais. On dirait en effet, qu’il a le souffle coupé par manque d’oxygène entre chaque mesures. Il est peut être l’un des meilleurs sur le parquet, mais définitivement pas en musique.

Kobe Bryant

Et oui, même Kobe s’est essayé au rap il fut un temps. Avec son morceau logiquement intitulé “K.O.B.E.”, le joueur des Lakers raconte à quel point il est incroyable sur le parquet. C’est tout. Ne cherchez pas plus loin, il n’y a pas de sous entendus ou de paroles profondes dans ces 4 minutes de son. Malgré tout, nous devons l’avouer, le flow est bon.

Damian Lillard

Damian Lillard aussi connu sous le nom de Dame Dolla est incontestablement le meilleur rappeur de la NBA, le meneur des Portland Blazers prend le rap vraiment au sérieux, il vous suffit de regarder la vidéo de son freestyle ci-dessus pour voir qu’il ne plaisante pas. Le joueur sort d’ailleurs des morceaux assez régulièrement. Appréciez !

Shaquille O’Neal

Le meilleur pour la fin, joueur emblématique des Los Angeles Lakers de 1996 à 2004, Shaquille O’Neal est connu pour être un grand fan de hip-hop. Accro à la danse et au rap, Shaq a notamment dansé avec le groupe Jabbawockeez à l’occasion du All Star Game en 2009, mais il a également lâché quelques couplets en 1993. Et il faut avouer que le pivot des Lakers envoie du lourd.

BONUS : Shaq en mode danse hip-hop


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps