Booba : cité à l’université d’Harvard !

Si en France, le rap demeure un genre vilipendé et victime d’une mauvaise réputation pas toujours justifiée, outre-Atlantique il a su s’imposer comme une culture à part entière et fait totalement partie du paysage musical.

De grandes figures du milieu tels que Puff Daddy ou encore Jay Z sont portées aux nues et considérées comme des modèles de réussite non seulement par la communauté afro américaine mais également par l’establishment qui reconnait volontiers leur sens aiguë des affaires ainsi que leur capacité à diversifier leurs activités avec succès. Dans l’hexagone en revanche on peine encore à trouver des équivalents aux géants américains.

Un seul rappeur français est néanmoins susceptible de prétendre au statut de magnat du rap au même titre que ses homologues américains et il s’agit de Booba. Et pour cause le rappeur de Boulbi fait la couverture et est présenté dans un ouvrage dédié aux “plus grandes réussites économiques à la française” distribué aux étudiants de la prestigieuse université d’Harvard à partir de la rentrée prochaine. Le livre intitulé French Odyssey Supernovas 1.0, revient sur son parcours et analyse ses stratégies marketing.

En plus de ses ventes de disques faramineuses, le duc est également l’heureux propriétaire de la marques de streetwear Ünkut et vient de se lancer dans le digital avec sa plateforme OKLM.

Voilà qui devrait en inspirer plus d’un !

 

Photo de l’ouvrage ci-dessous:


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps