Trace News, TV, Radios, VOD, Apps
People News

Koffi Olomide : après l’incident du Kenya, son concert en Zambie annulé !

KOROGA-FESTIVAL-KOFFI-OLOMIDE-2016-KENYA-PHOTOGRAPHED-BY-SUSAN-WONG-KOFFI-10-1024x683

La vidéo devenue virale de Koffi Olomide attaquant une de ses danseuses dans un aéroport au Kenya est l’origine de ces annulations consécutives.

Ce week-end, Koffi Olomide et sa troupe se sont rendus à Nairobi au Kenya pour donner un show mais leur séjour aura été de courte durée. L’arrivée de l’artiste et de son entourage s’est faite en grande pompe vendredi 22 juillet à l’aéroport de Nairobi et de nombreux médias locaux étaient présents pour filmer l’événement. Seulement voilà, à la surprise des personnes présentes une dispute a éclaté au sein du staff du chanteur congolais et ce dernier s’en est physiquement pris à une de ses danseuses, lui assénant un violent coup de pied devant les autorités kenyanes, incrédules.

 

Ces dernières se sont interposées entre Koffi et sa danseuse et l’incident aurait pu en rester là mais c’était sans compter sur le bad buzz généré par cette vidéo, devenue virale en très peu de temps. Sur les réseaux le hashtag #ArrestKoffiOlomide était relayé par de nombreux fans kenyans et africains, déçus et choqués par le comportement de la star. Le ministère de la jeunesse a même qualifié l’incident d'”insulte aux Kényans“.

Les autorités kenyanes ont ouvert une enquête dans la foulée et l’interprète de “Selfie” a été expulsé du pays vers Kinshasa le lendemain de l’événement non sans avoir passé une nuit en cellule.

Plusieurs versions circulent concernant la raison de cette violente dispute en public entre la danseuse identifiée comme étant Pamela et le Grand Mopao. Quoiqu’il en soit, cet incident a surtout rappelé les précédents déboires de Koffi Olomide entre accusation de viol en France en 2012 et condamnation pour « coups et blessures volontaires » contre son producteur la même année.

Suite à toute cette mauvaise presse, le chanteur s’est rendu sur la chaîne congolaise RTNC pour présenter ses excuses à sa danseuse, à son public, au président congolais ainsi qu’à toutes les femmes.

Un mea-culpa qui n’a pas empêché au gouvernement zambien d’annuler à son tour la venue de Koffi Olomide dans le cadre d’un concert lors du salon de l’agriculture à Lusaka.

UPDATE 

Koffi Olomide a été arrêté ce mardi 26 juillet à Kinshasa dans sa résidence dans le quartier de Ma Campagne.  Il a été présenté devant un juge qui l’a condamné à un an de prison, rapporte la BBC.


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps