Trace News, TV, Radios, VOD, Apps

Meek Mill : reconnu coupable, il ira peut-être en prison dès février

Meek Mill pourrait bien retourner en prison au début de l’année 2016. En effet après avoir été entendu par la justice ce jeudi 17 décembre, il semblerait qu’il aurait été reconnu coupable d’avoir violer les termes de sa mise en liberté conditionnelle.

Comme nous l’avions expliqué il y a quelques jours, suite à son inculpation pour possession de drogues et d’armes en 2009, Meek était en probation et n’avait pas le droit de sortir de Philadelphie sans un accord de la justice. Pourtant, il semblerait que le rappeur n’ait pas respecté ces termes à plusieurs reprises. De plus, lors de ses tests d’urines, Meek aurait dupé les autorités en leur donnant des bocaux remplis d’eau.

Du coup, ce jeudi 17 décembre la juge en charge de l’affaire a rendu son verdict, Meek Mill a été reconnu coupable des charges qui l’accusent et connaîtra sa sentence le 5 février prochain. En attendant cette date décisive, le rappeur n’est pas autorisé à sortir de Philadelphie, et il a l’interdiction de faire des concerts jusqu’à cette date, même à Philly.

Lors de son audition, Meek Mill a pourtant affirmé  être une autre personne depuis, il aurait déclaré “Je suis avec Queen Nicki, les choses sont différentes maintenant. J’agis différemment, je marche différemment. Je peux être le plus grand rappeur du monde.”

Une journaliste présente à l’audition du rappeur a d’ailleurs tweeté les événements marquants qui se sont déroulés au tribunal. Regardez les tweets ci-dessous :

Meek Mill à la barre : “Je crois que j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir… avant cette affaire j’étais sur la voie de la destruction”

Meek Mill s’excuse auprès du procureur pour avoir fait un rap sur elle : “C’était immature. Je pense que j’étais émotif.”

Mill : “Je ne veux pas être un criminel. Je ne suis pas un gangster. Mais je ne suis pas un homme parfait… J’ai le potentiel pour être meilleur que je ne le suis aujourd’hui”

Juge : “Remettre de l’eau fraîche pour un test urinaire et violer les restrictions de voyages est considéré comme une “infraction technique” de probation.”

Le juge reporte la sentence au 5 février. Des restrictions concernant les déplacements sont en place. Juge : “Vous ne pouvez pas faire de représentations, même si c’est à Philadelphie.”

 

 


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps