Trace News, TV, Radios, VOD, Apps
People News

MHD mis en examen pour “homicide volontaire”

Après 48 heures de garde à vue, le rappeur parisien MHD a été mis en examen et placé en détention provisoire jeudi 17 janvier dans la soirée.

De son vrai nom Mohamed Sylla, MHD est mis en cause dans l’enquête sur l’agression mortelle d’un jeune durant l’été 2018 lors d’une rixe à Paris. Le quotidien Le Monde rapporte que l’artiste “conteste toute implication, sa présence sur le lieu des faits n’étant pas avérée”, selon son avocate Elise Arfi. Elle fera appel du placement en détention provisoire de son client.

MHD avait été placé en garde à vue mardi 15 janvier en même temp que trois autres suspects, eux aussi mis en examen pour les mêmes faits.

“Il se tenait à la disposition de la justice depuis le mois de juillet”

Selon une source proche de l’enquête, la rixe mortelle qui a eu lieu en juillet 2018 et qui a causé la mort d’un jeune de 23 ans, est “un règlement de compte entre bandes du 10e et 19 arrondissement” de Paris. Ce jour-là, la voiture de MHD aurait été aperçue sur les lieux.

L’avocate du rappeur rappelle que son client n’a “jamais été impliqué dans des conflits entre bandes rivales”. Selon elle, “véhicule appartenant à M. Sylla a été utilisé par des individus, identifiés par les enquêteurs comme auteurs de cette agression mortelle”. Elise Arfi rappelle également que, courant juillet, MHD s’est rapproché du juge d’instruction  par l’intermédiaire de son avocat.

Ce que je déplore, c’est qu’alors qu’il se tenait à disposition de la justice depuis le mois de juillet, qu’on ait attendu la veille de sa tournée internationale pour l’interpeller et pour lui réserver ce sort“, déclare Me Elise Arfi sur BFM Paris.

En effet, les premiers concerts de sa tournée pour l’album XIX prévus aux Pays-Bas et au Luxembourg ont été reportés.


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps