Wiz Khalifa, Dr. Dre, Snoop, Kid Cudi : les plus gros fumeurs de cannabis te souhaitent un joyeux 4/20 !

Le 4/20 (Prononcé Four-Twenty) est le rassemblement de tous les fumeurs de cannabis en Amérique de Nord. En effet, au 20 avril (4/20 aux US) de chaque année à 16h20, il est légal de fumer en public. C’est donc par centaines qu’ils se rassemblent dans des parcs aux Etats-Unis et au Canada pour fumer ensemble et célébrer leur herbe préférée.

Wiz Khalifa

Il serait LE plus gros fumeur de l’industrie du disque avec tenez vous bien : 80 joints par jour ! Il a même accepté de donner son nom à une variété, la « Khalifa Kush », à un distributeur Californien. Il reçoit de ce fait tous les mois, un stock gratuit pour sa consommation personnelle. Pour le 420 d’il y a deux ans, l’interprète de « Rolling Papers » avait posté une vidéo sur Youtube dans laquelle il propose son top 5 des choses indispensables pour fumer un joint. C’est sûr, entre Wiz et le cannabis, c’est l’amour. Il a aussi reçu le prix du rappeur le plus défoncé en 2012, the « Stoner of the Year ».

Snoop Dogg

Comment ne pas parler de Snoop Dogg ? Le rappeur Américain était, avant l’arrivée de Wiz Khalifa, LE plus gros fumeur de l’industrie. Fumeur compulsif, il possède son propre Talk Show sur Internet où il s’autorise à fumer avec ses invités. Impossible de ne pas le voir sans un blunt en bouche. Il vient récemment d’investir dans une application destinée à la livraison de cannabis.

Dr. Dre

Le cannabis remonte à loin, et il a bien tourné depuis. Mais quand on en parle, on ne peut que commencer par nommer le fameux album « The Chronic » de Dre. C’est en effet lui qui a rendu célèbre cette variété de beuh dans le monde entier.

Kid Cudi

Le rappeur était connu pour fumer de la weed n’importe où et n’importe quand. Dans son clip « Marijuana », le Kid s’est montré dans tous ses états. Il fume des joints dans son appartement, avant et après un concert, dans la rue, chez des potes, bref absolument partout. Mais s’il était un fervent « stoner », il dit avoir arrêté pour mieux se concentrer sur sa carrière. A 28 ans et papa d’une petite fille, le Kid n’est plus un enfant.

Method Man et Redman

Ce sont probablement les deux rappeurs les plus amoureux de la beuh. Leur titres explicites comme « How to roll a blunt » ou « Looking Fly » le prouvent, et les deux compères sont même allés jusqu’à jouer dans le film « How High », dans lequel Method Man fait pousser une variété aux propriétés magiques. Lorsqu’ils font une apparition, ils ont souvent un joint à la bouche, les yeux rouges et sont complètement « high ».

Doc Gynéco

Enfant de la culture hip hop et de la weed, Doc Gynéco a fait son temps dans les années 90. Il était alors un véritable représentant de la fumette, et il était impossible de passer à coté de lui ! Souvent invité lors d’émissions pour parler de la consommation de cannabis, Doc Gynéco s’est ensuite fait plus discret puisque le succès commercial n’était plus au rendez vous.

NTM

Comment oublier l’hymne de tout bon fumeur de cannabis « Passe passe le oinj, y’a du monde sur la corde à linge » ? Célèbre refrain du groupe NTM, ils ont gravé leur nom dans la résine pour l’éternité.

Nessbeal

Le rappeur de Boulogne Billancourt a sorti l’un de ses plus gros titres lors d’une session improvisée. Il a avoué qu’il était bourré et défoncé lorsqu’il a rappé « Amnezia, la meilleure salade vient de chez moi ». Une personne sobre n’aurait jamais pu enregistrer un titre pareil, c’est sûrement ce qui a créé la légende de ce morceau.


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps