Trace News, TV, Radios, VOD, Apps
Musique News

[INTERVIEW FOCUS] : CODEPUK, LE PHOTOGRAPHE DES STARS

Découvrez chaque semaine notre rubrique “Focus”, dans laquelle nous mettons en lumière les acteurs marquants de la musique. Et aujourd’hui nous partons à la rencontre d’un photographe pas comme les autres : C’est Codepuk. Il est le photographe officiel de Dadju et l’accompagne sur tous ses projets : tournées, studios ou tout simplement photos en famille il est partout. Il nous ouvre les portes de son métier de photographe d’artiste. Interview. 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Justin, j’ai 30 ans et je suis photographe et vidéaste depuis 3 ans maintenant. 

Qu’est-ce qui t’as donné envie de te lancer dans la photographie ?

Je suis ingénieur de formation et lorsque j’ai terminé mes études j’ai décidé de faire totalement autre chose. J’ai créé une marque de vêtement en 2015 pour laquelle je devais tout gérer et notamment faire des photos. J’ai commencé à prendre en photo mes amis (danseurs pour la plupart) avec un petit appareil, c’est comme ça que j’ai commencé. Je n’avais aucune ambition à ce moment-là mais on m’a donné envie de continuer. 

“Il faut savoir prendre de belles photos dans toutes sortes de conditions, savoir écouter, mettre en valeur, apporter sa touche artistique mais aussi être ponctuel, discret, rapide et surtout polyvalent”

 En quoi consiste ton métier de photographe d’artiste ?

Pour moi c’est un métier nouveau qui n’existait pas vraiment quand j’ai commencé (à part chez les américains). Être photographe d’artiste c’est pleins de choses en même temps. Je porte beaucoup d’importance au savoir-faire, évidemment, mais aussi au savoir-être. Faut savoir prendre de belles photos dans toutes sortes de conditions, savoir écouter, mettre en valeur, apporter sa touche artistique mais aussi être ponctuel, discret, rapide et surtout polyvalent. Et puis il faut être déterminé et toujours se remettre en question ! Rien n’est jamais acquis, encore moins dans ce milieu.

Qui sont les artistes avec lesquels tu as travaillé ?

En premier lieu je distingue les artistes que j’ai pris en photo et ceux avec qui j’ai travaillé. J’ai commencé par travailler avec des artistes en développement dont certains ont connu un beau parcours comme Suzane (Révélations Scène aux Victoires de la Musique 2020). Je n’étais pas encore photographe professionnel à ce moment-là et je me suis lancé quelques mois plus tard. Par la suite j’ai croisé pas mal d’artistes que j’ai pu prendre en photo ponctuellement  mais j’ai travaillé essentiellement avec Dadju bien sur, Franglish, Abou Debeing et Imen Es. J’en profite pour tous les remercier !

“Dadju m’a fait confiance quand j’étais débutant et je lui dois beaucoup dans l’évolution de ma carrière de photographe”

Comment s’est passée la rencontre avec Dadju  et comment travaillez-vous ensemble ?

J’ai rencontré Dadju en studio, en janvier 2017, lorsqu’il enregistrait ses fameux G20 live. A ce moment-là je travaillais pour m’acheter un appareil photo plus “pro” et quand je me suis lancé officiellement je lui ai dit que j’étais intéressé pour le prendre en photo. Il m’a rappelé quelques mois plus tard en septembre 2017 et on a commencé à bosser ensemble. J’ai vraiment appris la photo et la vidéo en travaillant avec lui, sur le terrain. Aujourd’hui ça fait un peu plus de 3 ans, on a fait le tour du monde grâce à sa musique ! Il m’a fait confiance quand j’étais débutant et je lui dois beaucoup dans l’évolution de ma carrière de photographe. J’espère lui rendre tous les jours avec de belles photos. 

Quel est selon toi ton meilleur cliché ?

Alors il y a plusieurs photos dont je suis fier mais j’espère que mon meilleur cliché est à venir ! C’est difficile de faire un choix, chaque photo a une histoire. J’ai pris des photos en Afrique qui pour moi sont très belles, j’ai fait des photos pour Chanel aussi ou encore la photo utilisée pour la promo de Poison ou Antidote qui a bien fonctionnée. En général je suis plus fier des photos difficiles à prendre, qui ont été prises dans des conditions particulières. 

“Pour ma part, ce que je préfère c’est les photos prises sur le vif qui témoignent d’un moment de vie”

Quel est le secret d’une photo réussie ?

Pour moi il n’y a pas de règles ou de secrets. Si la photo que tu as prise te plait, elle est réussie. Il y a des photos floues très belles, des photos mal cadrées mais pleines de sens. Pour moi c’est très subjectif et ça dépend d’énormément de choses. Pour ma part, ce que je préfère c’est les photos prises sur le vif qui témoignent d’un moment de vie. Après techniquement il y a bien sûr des choses à savoir et à maîtriser pour être plus efficace dans toutes les situations. 

 

Quelles sont les difficultés que l’on peut rencontrer en étant photographe ?

Il y a énormément de concurrence aujourd’hui. Il faut savoir s’adapter, anticiper, on doit parfois travailler dans des conditions difficiles avec des délais serrés mais ça fait partie du jeu. Une des grosses difficultés pour moi c’est de devoir filmer en même temps que je prends des photos, mais je suis déterminé et ça ajoute du piment ! C’est également un métier qui coûte cher à cause du matériel qui évolue constamment et qui n’est pas donné, disons le. 

Ton meilleur souvenir en tant que photographe ?

Il y en a tellement ! J’ai énormément voyagé grâce à mon métier, j’ai été aux Etats-Unis, en Afrique et même en Nouvelle Calédonie. Une de mes photos s’est même retrouvée sur Time Square à New-York c’est ouf ! Je pense que mon meilleur souvenir c’est un tout…Je suis fier et chanceux d’avoir vécu et immortalisé le succès de Dadju. J’ai aussi une pensée pour mes gars Franglish, Joss, Abou, West…on partage tous ensemble le succès des uns et des autres, ça fait pas mal de supers souvenirs ! 


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps