Trace News, TV, Radios, VOD, Apps

Disparition d’Ousmane “Baba” Sy : une étoile de la danse Hip Hop s’éteint

Le monde de la danse et du Hip Hop est bouleversé et rend hommage sur la toile à Ousmane Sy dit Baba dit Babson dit Le Griot… chorégraphe, danseur emblématique, emporté par une crise cardiaque dans la nuit du samedi 26 décembre à l’âge de 42 ans.

Il était l’un des piliers des danses Hip Hop en France, et avait commencé sa carrière au début des années 90 pour devenir une légende de renommée internationale.

 

Membre du célèbre groupe Wanted Posse, avec lequel il remporte en 2001 le Championnat du Monde Battle Of The Year, “Baba dit Babson” fonde ensuite en 2007 le groupe Serial Stepperz avec son partenaire de longue date Yugson. Il décide ensuite de créer le collectif féminin ParadoxSal en 2012, au sein duquel il exprime pleinement ses talents de chorégraphe et défend la singularité de chacune de ses danseuses, ses inspirations house dance et ses influences Afro House.

Il avait aussi pris depuis peu de nouvelles fonctions et co-dirigeait le Centre Chorégraphique National (CCN) de Rennes au sein du collectif “Fair(e)”. Une belle ascension pour celui qui a démarré avec ses amis à Torcy (77) sans se douter de l’ampleur internationale que prendrait son travail.

 

Animé par le partage, la transmission et l’histoire tout au long de sa carrière, il avait des projets plein la tête et avait décidé de rendre hommage aux légendes vivantes ou disparues de sa culture en inaugurant des salles du CCN de Rennes avec les noms de danseurs mémorables pour le mouvement.

 

Il avait aussi décidé d’entrelacer ses trois passions : les danses Hip Hop et Afro, la House et l’Afrique, et défendait ardemment l’Afro House Spirit à travers le projet All4House, dans lequel il avait pour  ambition de faire vibrer tous les styles de danses sur un seul et unique genre musical : La House.

Le dernier rendez-vous en date, début décembre dernier, avait réuni à la Villette la crème des danseurs français avec un dispositif Live streaming, permettant aux internautes d’en profiter gracieusement. (Résumé en images ci-dessous)

Enfin, Ousmane Sy prévoyait une tournée d’évènements en France et dans toute l’Afrique de Battles appelés Afrokalyptik.

 

De la rue, au cercle en passant par les grands théâtres parisiens ou les scènes internationales, Baba a laissé des traces de Hype, New style, Afro et House, sur le parquet qui resteront gravés à jamais.

Vous pourrez retrouver son travail à travers le spectacle Queen Blood du collectif ParadoxSal, programmé à partir du 27 Février au Théâtre du Rond-Point.

Baba : une inspiration pour un grand nombre de danseurs, un génie de la danse, un grand cœur, une légende de la chorégraphie qui nous quitte trop tôt…

Les équipes de TRACE sont particulièrement attristées par cette perte et adressent leurs sincères condoléances à la famille, aux proches d’Ousmane « Baba » Sy et à toute la famille du Hip Hop.

 


Dernières news
Trace News, TV, Radios, VOD, Apps